Nos produits
100%montagne
Toute la montagne dans un litre de lait

La brique de lait Mont Lait a vu le jour en juin 2013. L’APLM, fidèle à ses valeurs, a cherché à travailler avec des acteurs locaux. Le partenariat a été concrétisé avec la société laitière des volcans d’Auvergne (SLVA), filiale de la coopérative Terra Lacta, dont l’usine de conditionnement est située à Theix, dans le Puy-de-Dôme, au cœur de la Chaîne des Puys classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

À travers sa brique de lait, l’APLM ambitionne de faire passer plusieurs messages aux consommateurs :

  • un gage de qualité lié à la zone de production,
  • une proximité avec les éleveurs,
  • un juste retour aux producteurs,
  • un produit supérieur vendu à un prix tout à fait abordable.

 

Vache, brique de lait et retours

Depuis décembre 2018,le lait Mont Lait est aussi commercialisé en bouteilles de 1 litre.

Chaque litre de lait Mont Lait vendu (en brique ou en bouteille), génère 0,10 € au profit de l’Association des Producteurs de Lait de Montagne.

La raclette : l'emblème gourmand de la montagne

La raclette Mont Lait est produite exclusivement à partir de laits collectés en zone de montagne. Elle est fabriquée par la Société Fromagère du Livradois, à Fournols, petite commune du Puy-de-Dôme, située à plus de 1000 mètres d’altitude, dans le parc naturel régional du Livradois Forez. La fromagerie est gérée par la famille Thuaire depuis 3 générations et embauche une centaine de salariés sur le site de Fournols. Cette activité permet de maintenir une école et des services dans ce village.

La fromagerie fabrique et affine aussi de nombreux fromages auvergnats dont des AOP. Elle a donc un solide savoir-faire et garantit la production de fromages de qualité.
 

raclette

Grâce à 8 semaines d’affinage minimum, la raclette Mont Lait exprime pleinement les arômes naturels du lait de montagne. Elle se démarque ainsi des autres raclettes commercialisées au rayon libre-service, grâce à une authenticité qui déborde de la barquette !

Chaque barquette (400 grammes) de raclette Mont Lait vendue, génère 0,36 € au profit de l’Association des Producteurs de Lait de Montagne.

La montagne, l’autre pays du beurre

Le beurre Mont Lait est un produit d’exception dont la recette est unique et appartient à l’Association des Producteurs de Lait de Montagne.

Le beurre Mont Lait est exclusivement fabriqué avec du lait de montagne. La méthode de fabrication est le barattage : procédé traditionnel plus lent que la méthode industrielle (butyrateur), et qui permet d'obtenir un produit d’une qualité supérieure et plus riche en saveurs. La crème est additionnée de ferments lactiques produits à partir de lait cru prélevé sur des exploitations adhérentes à l'APLM. Le beurre Mont Lait est donc issu d'une recette unique et non reproductible. Son goût est prononcé et sent légèrement la noisette.

Beurre

Le beurre Mont Lait est produit à la laiterie des Montagnes d'Auzances dans la Creuse, filiale de la coopérative Terra Lacta.

Chaque plaquette (250 grammes) de beurre Mont Lait vendue, génère 0,55 € au profit de l’Association des Producteurs de Lait de Montagne.

Le lait de montagne possède des qualités nutritionnelles reconnues, liées à des conduites de troupeau typiques des zones d’altitude : une alimentation composée en majorité d’herbe et du pâturage dans des prairies naturelles à flore diversifiée. Le lait de montagne possède aussi des aptitudes remarquables à la transformation fromagère.

(Etude réalisée par ADIV Développement)

Le lait Mont Lait a été soumis à un test hédonique, réalisé sur un panel de consommateurs. Il s’avère qu’il remporte le meilleur score de satisfaction, avec 91 % des suffrages, face à deux autres laits de marques nationales. L’analyse sensorielle, réalisée par des experts, montre que le lait Mont Lait possède une couleur ivoire caractéristique, un arôme et une saveur de crème prononcés. En bref, un lait 100% original !

(Tests réalisés par le laboratoire ACTALIA, accrédité COFRAC)

Afin de garantir aux consommateurs que le lait Mont Lait possède sans faillir tous ces attributs, un cahier des charges est en train d’être mis en place auprès des producteurs de lait. Il met l’accent sur le pâturage et  une alimentation des troupeaux basée sur l’herbe.